Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
La Boite à Aiguilles
Retour
isabelle Port
Le 23 octobre 2018
La cuisse de Zeus

La cuisse de Zeus

Introduction

Quoi de plus banal que la cuisse ? Après tout, ce n’est que le pont entre la hanche et le genou. Ces deux articulations sont souvent évoquées en consultation. Dans leur symbolique, on retrouve un lien entre la personne et les autres, le je et le nous, La hanche aussi est une clé, qui représente le non-conscient.

Mais lorsque quelqu’un nous dit qu’il a mal à la cuisse, alors il est temps de se poser des questions à ce sujet. Certes, être un lien entre ces deux grandes articulations est déjà quelque chose en soi, mais tout de même… Et d’un coup, d’aucun s’exclame : c’est la cuisse de Jupiter. Là d’où est sortie Athéna.

Jupiter ou Zeus?

Eh non ! Bien entendu, chacun a entendu parler de cette histoire mythologique, mais comme elle est vaste et compliquée, les récits qui se suivent se mélangent et on vient nous-même à en perdre notre grec ou notre latin. Pour simplifier, nous nous attacherons aux noms grecs. Même si la plupart des dieux ont leur équivalent dans le monde romain. Mais comme Athéna est la protectrice d’Athènes et a donc toute sa place sur ce territoire, ainsi, ce choix me paraît judicieux. De plus la mythologie grecque est antérieure à la mythologie romaine et a inspiré celle-ci. Ce qui explique les dieux communs qui ont seulement des noms différents.

Ainsi donc nous parlerons de la cuisse de Zeus. Or Athéna n’est pas sortie de sa cuisse mais de sa tête. Zeus s’était uni à Métis, une océanide, mais par peur d’un oracle avait fini par l’avaler. Pris de mots de tête, il demanda à son fils, Héphaïstos de lui trancher le crâne, d’où sortit Athéna, en armure et poussant un cri de guerre. Mais alors ? Qui donc ?

La cuisse, un utérus

C’est Dionysos. Zeus, a aussi eu une relation avec Sémélé, une mortelle, mais Héra, jalouse, a convaincu cette dernière que Zeus était un monstre, et qu’elle pouvait le vérifier en le voyant nu. A la vue de son corps lumineux, elle est brulée sur place mais Zeus a juste le temps d’extraire de son ventre le petit Dionysos en gestation, et de l’implanter dans sa propre cuisse, d’où il ressortira trois mois plus tard. Ainsi donc, la cuisse nous présente un lien de paternité, un lieu où le père peut faire naître son fils. D’ailleurs, la cuisse a effectivement un caractère YANG, masculin. C’est l’endroit du corps qui représente la force, puisque certains héros voulant être touchés par leurs adversaires sont atteints à la cuisse. Enée, héros de la guerre de Troie, est blessé à la cuisse, et est guéri par sa mère, Aphrodite. Dans la Bible, lors du combat entre Jacob et l’ange, ce dernier blesse Jacob à la cuisse, qui est affaibli mais il continue son combat. Ainsi, malgré cette faiblesse, il résiste et s’ouvre à des possibilités nouvelles, comme la rencontre avec Dieu. Ulysse, autre héros grec, est lui aussi blessé à la cuisse par un sanglier furieux.

Quels sont les points de la cuisse ?

Evidemment, tous les méridiens du bas du corps y passent. Mais l’on peut s’attarder sur certains points et en particulier ceux des méridiens YANG puisque l’on est face à une force masculine.

Le 37 V s’appelle YIN MEN, c’est la porte de la puissance et de la mobilité.

Le YIN ici symbolise des danses rituelles, la puissance de l’homme qui bouge, danse entre ciel et terre. On retrouve donc en ce point, la force de la cuisse, éminemment masculine.

Et pourtant, si la cuisse est YANG, par sa puissance et son enveloppe, on retrouve dans tous ses points un caractère YIN, féminin, caché.

YANG ou YIN?

La cuisse est un endroit fécond. Comme je l’ai dit, elle a un lien avec l’utérus avec l’histoire de Zeus. On peut supposer que le petit Dyonisos est sorti par le 9F, YIN et utérus. Donc la cuisse est liée avec le ventre, le centre, la Terre, mais, toujours selon la mythologie grecque, Athéna est restée vierge. Cependant, elle a eu un fils adoptif. Héphaïstos a essayé de la violer et éjaculé sur sa cuisse. En essuyant cette substance avec de la laine, elle en jette quelques gouttes sur le sol, qui féconde la terre Gaia et donne naissance à un être mi-homme, mi-serpent. Par sa symbolique, la cuisse peut se rattacher à la Terre. Le Serpent aussi rampe sur la Terre. Il est à la fois craint et admiré. Il est symbole de puissance, de ruse, de pont entre le bien et le mal. Le serpent a une part de féminité, il est féminin dans certaines langues ou patois.

Les points de la cuisse

Les points de la cuisse ont presque tous un lien avec le YIN.

Même le 37 V, point puissant a YIN dans son nom.

Et que dire de :

FUTU, le 32 E, le lapin caché, féminin par excellence ?

Le 33 E s’appelle YIN SHI. C’est le Yin qui s’engouffre par ce point.

Ce point féconde, il a en lui l’herbe qui pousse. C’est sûrement sur ce point que le sperme de Héphaïstos est tombé.

A moins que ce ne soit sur le 31 VB, qui contient aussi l’herbe qui couvre les sols.

Ce point s’appelle FENGSHI, marché du vent, et le fong peut s’y engouffrer.

Les deux points 32 VB et 34 E ont en eux la symbolique du pont, comme la cuisse, pont entre deux articulations.

Heureusement que la porte du tamis, notre filtre, 11 Rte, nous permet de nous protéger contre les fong qui pénètrent.

Conclusion

C’est drôle quand même, non ? Tous les points de la cuisse ont un lien.

La cuisse est puissante, YANG, protectrice, elle est en lien avec la figure paternelle. Et en elle, elle est YIN, féminine, renferme le fémur qui est féminin, en lien avec la mère. Le YANG protège le YIN, le YIN nourrit le YANG. Le YIN de la cuisse en profondeur, est touché et c’est là que le YANG puissant est affaibli. On est face à des blessures profondes.

Dans toutes ces problématiques durables, ensevelies, engluées dans le passé, avec des difficultés avec le présent, le futur, la famille, n’oublions pas cette cuisse, qui nous porte et nous fait danser.

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
L’œil était dans la tombe et regardait Caïen.

L’œil était dans la tombe et regardait Caïen.

L’œil était dans la tombe et regardait Caïn.Le mot œil est un « drôle » de mot. Quatre lettres...

Jean Motte
6 mai 2019
La fesse

La fesse

« Viens ici, chenapan, prendre une bonne fessée ». Punition, sanction, éducation! Cela aurait pu...

Jean Motte
18 février 2019
La rate en acupuncture

La rate en acupuncture

Rate, poumon, coeur, rein, foie. D'où proviennent ces noms qui désignent nos organes tsang?...

Jérémie Bouisseren
23 octobre 2018
Le malade imaginaire

Le malade imaginaire

Un passage du « malade imaginaire » de Molière m’interpelle. Il donne plusieurs pathologies du...

Jérémie Bouisseren
26 septembre 2018
La vésicule biliaire, vue par les occidentaux ou les orientaux (VB)

La vésicule biliaire, vue par les occidentaux ou les orientaux (VB)

Nous attaquons aujourd’hui un organe que je dirais monumental. Il s’agit de la vésicule biliaire...

Jean Motte
26 septembre 2018
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus